Les dangers de la mutation dans le gêne MDR1

Qu’est-ce que la mutation sur le gêne MDR1 ?

La mutation sur le gêne MDR1 entraine le fonctionnement anormal de la glycoprotéine P, protéine de membrane présente, entre autre, au niveau de la barrière hémato-encéphalique. Cette glycoprotéine empêche le passage à travers la barrière hémato-méningée de certaines molécules toxiques pour le cerveau comme certains antiparasitaires, certains antivomitifs et certains anesthésiques. Si cette mutation est présente, certains médicaments (cités plus bas) peuvent s’accumuler dans le système nerveux central et provoquer des troubles neurologiques pouvant aller jusqu’à la mort de l’animal.

Quels sont les médicaments dangereux pour les chiens atteints de cette mutation ?

Les médicaments pouvant être dangereux pour les animaux porteurs de cette mutation sont :

  • les avermectines, antiparasitaires dont l’ivermectine, la doramectine, l’abamectine, l’eprinomectine, la selamectine
  • la milbemycine, la moxidectine, 
  • l’emodepside
  • le lopéramide (anti-vomitif)
  • certains tranquillisants
  • certains médicaments utilisés en chimiothérapie.

(liste non exhaustive)

Quelles sont les symptômes rencontrés lors de la prise de ces médicaments ?

Les symptômes rencontrés sont :

  • des vomissements, 
  • des pupilles dilatées,
  • une difficultés à se mouvoir ressemblant à un état d’ébriété,
  • des tremblements,
  • des convulsions pouvant aller jusqu’au coma ou à la mort.

Quelles sont les races touchées ?

Comment savoir si votre chien est porteur de cette mutation génétique ?

Demandez conseil à votre vétérinaire qui pourra faire un prélèvement simple et non douloureux à votre chien. Ce prélèvement sera envoyé en laboratoire pour une analyse génétique et vous saurez rapidement si votre chien est porteur ou non de cette mutation.

Article rédigé par Dr Vétérinaire Laetitia TARALLE