Intoxication au paracétamol chez le chat et le chien

Le paracétamol ou acétaminophène est un anti-inflammatoire non stéroïdien couramment utilisé chez l’homme mais toxique pour nos animaux domestiques.

Cette molécule, toxique pour les chiens et surtout pour les chats, n’est pas inactivée du fait de l’absence ou la quasi absence d’une enzyme (la glucuronyl transférase) chez eux.

L’intoxication survient en général de deux façons :

  • Une automédication par le propriétaire. Celui-ci pensant bien faire, il fait ingérer du paracétamol à son chien ou son chat pour traiter une douleur, de la fièvre, etc. 
  • L’ingestion accidentelle d’une plaquette de paracétamol par le chien. 

Comment l’éviter ?

  • En mettant l’armoire à pharmacie et les médicaments hors de portée de vos animaux.
  • En évitant l’automédication. 

Quels sont les symptômes d’une intoxication au paracétamol ?

Les premiers signes apparaissent dans les 24 heures suivant l’ingestion. La toxicité touche d’abord le foie et les globules rouges, ce qui est responsable d’une insuffisance hépatique et d’une anémie.

Chez le chat, les symptômes sont :

  • L’abattement
  • Des troubles digestifs : anorexie, vomissements
  • Des muqueuses (gencives par exemple) grises à bleues 

Puis :  

  • Une insuffisance hépatique, éventuellement rénale 
  • Une anémie 
  • Des troubles neurologiques : démarche incoordonnée (ataxie), convulsions, coma 

Chez le chien :

  • Abattement 
  • Vomissements 
  • Insuffisance hépatique avec ictère (muqueuse jaune)
  • Anémie 
  • Troubles neurologiques : convulsions 

Quel est le traitement ?

En cas de suspicion d’ingestion de paracétamol ou de l’association des symptômes décrits ci-dessus, suivez les conseils du vétérinaire. Celui-ci mettra en place un traitement visant à faire vomir votre animal si l’ingestion est récente et à lui faire avaler du charbon activé qui absorbera le toxique.

Votre animal sera hospitalisé pour administrer le traitement de l’intoxication (traitement de la méthémoglobinisation) et le traitement visant à limiter l’insuffisance hépatique, à traiter l’état de choc, à favoriser l’oxygénation en cas de cyanose (muqueuse bleues), etc.

Le pronostic d’une intoxication au paracétamol est toujours réservé. Les séquelles en cas de rétablissement sont souvent importantes pour le foie notamment. Dans le cas, de troubles neurologiques allant jusqu’au coma, le pronostic est très sombre.

Article rédigé par Dr Vétérinaire Laetitia TARALLE

Votre commentaire :

Commentaire (1)

  • Par Judy - Le 21 avril 2015 à 23:08

    Voici un petit article qui résume ce que ça fait le tylenol chez le chat....

A lire aussi