L’euthanasie du chat ou du chien

En quoi consiste l’euthanasie du chat ou du chien ?

L’euthanasie du chien ou du chat est un acte médical qui consiste à abréger sans douleur la vie d’un chat ou d’un chien atteint d’une maladie incurable engendrant pour lui des souffrances inacceptables.

La décision de procéder à l’euthanasie d’un chat ou d’un chien

La décision d’euthanasier un chat ou un chien est difficile à prendre. En tant que propriétaire, on se demande souvent si ce que l’on fait n’est pas cruel, si c’est bien, si c’est le moment, de quel droit on fait ça finalement.

Toutes ces questions trouvent souvent une réponse quand on voit son animal en fin de vie et en souffrance.

Prendre cette décision lorsque la souffrance de son animal est intolérable et ne peut être soulagée revient au propriétaire qui est la personne la plus apte à juger des conditions de son animal dans la vie de tous les jours.

Si vous vous avez du mal à aborder le sujet ou à répondre à certaines questions, n’hésitez pas à suivre les conseils de votre vétérinaire. Il connaît aussi votre animal et ses problèmes de santé et est là pour vous accompagner dans cette démarche.

Le déroulement de l’euthanasie d’un chat ou d’un chien

Le déroulement est différent en fonction du clinicien mais l’euthanasie se déroule généralement en deux étapes :

  • La première étant d’anesthésier l’animal et cela avec les mêmes anesthésiques que ceux utilisés pour les actes chirurgicaux.
  • La deuxième est d’injecter l’équivalent de barbituriques à très forte dose, poussant l’anesthésie vers l’arrêt cardio-respiratoire sans douleur pour l’animal.
Article rédigé par Dr Vétérinaire Laetitia TARALLE

Votre commentaire :

Commentaires (6)

  • Par Jeremy - Le 23 octobre 2013 à 10:41

    Bonjour, Samedi soir mon chat s’est fait attrapé par une voiture et miaulé à la mort de douleur. Après l’avoir attrapé, complètement apeuré et craintif fasse au choc qu’il venait de prendre, je l’ai amené au vétérinaire. Une fois arrivé la bas, il s’est calmé. Le vétérinaire l’a ausculté et m’a dit que certainement la mâchoire avait une fracture, qu’il allait passé une radio pour voir le dimanche matin. EN attendant qu’il aille chercher des calmants et anti-douleur, je me suis mis à coté de lui et il m’a fait un câlin, en ronronnant. Je suis donc parti serein en pensant qu’il allait pouvoir le sauver. Et le lendemain, quand je l’ai appelé, il a fallu prendre la décision fatale : l’euthanasie. Car la douleur pour lui était très grande, il tenait pas si il était pas endormi et les diverses fractures de la mâchoire ne permettait pas la réparation par opération. J’ai donc autorisé par téléphone au vétérinaire de mettre fin à ces jours car il ne méritait pas de souffrir et l’issue était fermé. Depuis, je culpabilise et je me pose pas mal de questions. - le câlin qu’il ma fait correspondait il à un au-revoir? ou un remerciement de l’avoir amené ici pour écourter ces souffrances? - qu’a t’il ressenti avant de partir? - a t’il compris que je ne l’abandonné pas et que je faisais ça pour son « bien »? - a t’il ressenti au fond de lui que je l’aimais? Je sais que mon choix était le bon car il ne méritait pas de souffrir… Merci par avance pour vos réponses. Jeremy

  • Par Laetitia - Le 23 octobre 2013 à 17:52

    Bonjour Jérémy, nous vous adressons toutes nos condoléances pour la perte de votre petit chat. Le sentiment de culpabilité, même s'il n'est pas justifié en soi, est souvent ressenti par les propriétaires dans un cas comme le votre...Prendre la décision de soulager et abréger la vie de son animal lorsque la mort est inévitable dans tous les cas, est très difficile. Comme vous le dites, il s'agit de soulager une souffrance ingérable. Il est difficile de répondre à vos questions pour la simple raison qu'il s'agit de réactions complexes humaines dont vous parlez là et non celles de votre chat. Il n'y a pas de câlin d'au revoir, pas de manifestations vous remerciant d'écourter des souffrances pour un animal qui est mal, il s'agit d'interprétations humaines... Le câlin de votre chat à son maître est un acte apaisant pour lui mais pas un au revoir. Nous vous conseillons de lire les articles suivants : http://www.infoveto.com/fiche/deuil-apres-mort-chien-cha/ http://www.infoveto.com/fiche/quest-ce-que-lanthropomorphisme/ Bon courage.

  • Par Jeremy - Le 24 octobre 2013 à 11:02

    Ok. Merci pour vos réponses. Son comportement a complètement changé lorsqu'on est arrivé au vétérinaire : plus de miaulement, un certain apaisement. Il se laissait touché et attrapé alors que moi j'ai eu du mal à l'approcher lorsque je me suis rendu compte qu'il lui était arrivé quelques choses. Je pensais donc que son câlin était un au-revoir car il savait qu'il allait partir, du fait de son extrême souffrance. Jeremy

  • Par Laetitia - Le 24 octobre 2013 à 11:06

    Ce qui est certain, c'est que vous aimiez énormément votre chat, que vous avez pris une décision difficile mais juste, pour soulager sa souffrance. Nous vous souhaitons plein de courage pour ce deuil et vous adressons toutes nos pensées de soutien. A bientôt.

  • Par mehdi - Le 23 octobre 2014 à 22:36

    Bonjour j'ai un rotweiller qui a 5 ans et quil a du mal a monter les escalier alors que j'habite au 3eme étage sans assenseur donc voila la sa va etre trop dur pour lui bientot ma question s'est : vous connaisez un vété qui veut bien euthanasier alors que le chien est au début de sa maladie car j'ai déja eu deux refus ? et vous savez combien sa coute environ ? car sur google j'ai vu que les prix s'est super vague c a dire de 20 a 50euro !!! je trouve que le devis a 50euros est super cher pr ce que s'est a faire... les vrais prix sont vers 30 env ? ce qui entre nous est déja tres cher !!! Apres je vais le mettre ds un trou ds le jardin de ma grd mere pour que il nous quitte jamais, mais mon oncle m'a dit que fallait mettre des produit spéciaux sur le chien pr pas que sa pourrisse la terre ça coute combien environ comme produit et s'est vraiment obligatoire ou on peu faire sans ?

  • Par Pitois - Le 9 mars 2016 à 08:43

    Mon chat âgé de. 8 mois fait des crises d'épilepsie tous les deux jours et je pense qu'il faut que jabrege ses souffrances combien coûte l'euthanasie